plage-chokondula

Découverte d’une île incroyable

Les scientifiques se régalent à Chokondula

L’île incroyable de Chokondula connaît, depuis ses premières élections démocratiques il y a à peine dix ans, un véritable boom économique, promettant d’en faire l’un des acteurs clés de l’archipel de Waklaouou.

Une faune et une flore très diversifiées

Ce paradis sauvage encore méconnus du tourisme de masse fera le bonheur des amateurs de sport et nature : vous y observerez des animaux jusqu’alors inconnus, comme par exemple le Piafus Licornus, le Talius Pinus et l’Exodius Paradisium. Vous traverserez rivières et lacs à l’eau rosé par un sol riche en crevettes.

piafus-licornus

Specimen rare de Piafus Licornus femelle


L’île, avec ses quelques 30 000 km2, est riche en traditions : au croisement des cultures occidentales, asiatiques et africaines, elle est forte d’un multiculturalisme qui se manifeste dans l’architecture de ses villes : le quartier français rappelle les rues de Nocibé ou d’Haïti, tandis que l’influence mauresque a laissé des palais dignes de l’Alhambra.Planisphere-terrestre-chokondula

Que faut-il voir là bas ?

Parmi les incontournables : le sentier d’Opala Luimi, qui longe la rivière Ngazy jusqu’à l’océan pacifique, est bordé de chênes centenaires. La plage d’ Oiplafraga, composée d’une partie récente et ancienne, est d’un coté parsemée de galets, de l’autre de sable fin… Un spectacle époustouflant à ne louper pour rien au monde !

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>