vacance - festival

Le combo gagnant : festivals et visites

Grâce à Monument Tracker, alliez festivals et visites dans la plupart des villes de France et d’Europe.

Loading...

Loading…

Eelway_home

Eelway s’occupe de vos bagages.

Ne plus jamais porter vos valises, le défi d’Eelway.

Bagages trop lourds ou trop encombrants, Eelway se propose de les transporter depuis votre domicile pour vous les livrer à l’aéroport. Facile.
Eelway_home

Mais pourquoi faire livrer ses valises?

Ce nouveau service s’adresse à ceux qui souhaitent profiter de leur journée sans avoir à traîner leurs bagages. Rendez-vous, visite ou tout simplement être peinard dans les transports en communs, les raisons sont multiples.

De même, si vous atterrissez dans la matinée et devez foncer au boulot, donnez vos valises à votre descente de l’avion, elles seront livrées chez vous ou à votre hôtel dans la soirée.

Toutes les tailles, tous les poids.

Le service coûte 30€ le premier bagage et 5€ par bagage supplémentaire, peu importe la taille et le poids. Vos sacs sont scellés et assurés afin que vous puissiez apprécier sereinement de votre journée.

Pour cela, la veille de votre vol, il vous suffit de réserver votre transfert de bagages. Sélectionnez l’aéroport ainsi que l’heure et le lieu de la collecte ou livraison, un concierge Eelway vous attendra à l’aéroport pour prendre en charge vos bagages ou vous les livrer si vous partez.

Faire enregistrer ses bagages par Eelway.

Eelway développe en partenariat avec VINCI Airport la possibilité d’enregistrer vos bagages à votre place pour la fin 2016.
Plus besoin d’arriver 3 heures en avances, vos bagages vous attendront directement dans l’avion. Quand on vous dit que vous ne les porterez plus !

tapis-roulant-bagage

 

N’attendez plus vos valises sur le tapis roulant.

Ceux qui ont déjà raté le dernier RER parce qu’ils attendaient leurs bagages devraient être ravis.
Eelway développe aussi la possibilité de récupérer vos valises sur le tapis roulant ! En sortant de l’avion, foncez et n’attendez plus une heure pour rien.

La prochaine fois que vous faites vos valises,

facilitez-vous la vie et confiez les à Eelway.

Gorille-du-Cameroun

Cameroun : découvrir l’authentique Grand Batanga

Cameroun : découvrir l’authentique Grand Batanga

Panorama-d'une-plage-Camerounaise

Disposant d’une richesse touristique incroyable, le Cameroun est un véritable joyau de l’Afrique qui mérite d’être visité. Situé à 8 km de la ville de Kribi, Batanga est composé de deux villages côtiers : Grand Batanga I ou Luma et Grand Batanga II ou Bongahèlè.

Les autorités camerounaises avaient considéré Grand Batanga comme un site touristique national, grâce à ses magnifiques plages et son patrimoine culturel et historique incomparable. Elle est la capitale culturelle du peuple Ndowé.

Bongahèlè dispose également de très belles plages. Ce sont les pêcheurs qui les avaient aménagées pour passer quelques moments de détente. Vous pouvez déguster des grillades de poisson, une spécialité du village. La population locale est authentique et sincère. Différents rituels et célébrations ont lieu dans le village tous les ans. Bongahèlè était sujet de convoitise durant la période coloniale à cause de sa position très stratégique.

Luma est peu connu, pourtant il est doté d’une richesse historique impressionnante. Il était le lieu de résidence du Roi Toko, qui avait conquis les premiers Européens arrivés dans le village. La ville possède un musée où se trouve une magnifique collection d’œuvres d’art et de reliques. Ce qui est étonnant à Luma, c’est le nombre d’églises que l’on peut visiter. Cela est dû à l’évangélisation du village après le débarquement des premiers missionnaires.

Une terre de culture, de tradition et de gastronomie

Les peuples Batanga organisent chaque année une très grande fête en l’honneur du retour des Batanga, exilés durant la Grande Guerre de 1914 à 1918. La fête évoque les traditions, qu’il faut absolument découvrir. La ville se démarque par ses belles plages aménagées, son palais royal, la résidence du roi Madola, les fêtes de Mayi et Febuary, ses promenades culturelles, ses collections d’art africain, ou encore ses grillades de poissons, de fruits de mer, ses langoustes, ses brochettes d’escargots. La visite de cette ville assez pittoresque vous permettra de découvrir des plats traditionnels à base de fruits de mer et de poissons, et de condiments. L’Ebanjea est l’une des spécialités de la ville. Elle est faite avec du poisson frais mélangé avec du piment, du citron, du sel. Il y a également le Mokwa qui est un bouillon de poisson fumé pimenté.

Gorille-du-Cameroun

Grand Batanga : des activités d’écotourisme

Il y a beaucoup d’activités d’écotourisme à faire en ville comme la balade en mer et des parties de pêches, une ballade en pirogue le long de la côte, la randonnée, la visite des collections d’art.

Article rédigé par Traexp.me
Crédits Photos : 123RF

plage-chokondula

Découverte d’une île incroyable

Les scientifiques se régalent à Chokondula

L’île incroyable de Chokondula connaît, depuis ses premières élections démocratiques il y a à peine dix ans, un véritable boom économique, promettant d’en faire l’un des acteurs clés de l’archipel de Waklaouou.

Une faune et une flore très diversifiées

Ce paradis sauvage encore méconnus du tourisme de masse fera le bonheur des amateurs de sport et nature : vous y observerez des animaux jusqu’alors inconnus, comme par exemple le Piafus Licornus, le Talius Pinus et l’Exodius Paradisium. Vous traverserez rivières et lacs à l’eau rosé par un sol riche en crevettes.

piafus-licornus

Specimen rare de Piafus Licornus femelle


L’île, avec ses quelques 30 000 km2, est riche en traditions : au croisement des cultures occidentales, asiatiques et africaines, elle est forte d’un multiculturalisme qui se manifeste dans l’architecture de ses villes : le quartier français rappelle les rues de Nocibé ou d’Haïti, tandis que l’influence mauresque a laissé des palais dignes de l’Alhambra.Planisphere-terrestre-chokondula

Que faut-il voir là bas ?

Parmi les incontournables : le sentier d’Opala Luimi, qui longe la rivière Ngazy jusqu’à l’océan pacifique, est bordé de chênes centenaires. La plage d’ Oiplafraga, composée d’une partie récente et ancienne, est d’un coté parsemée de galets, de l’autre de sable fin… Un spectacle époustouflant à ne louper pour rien au monde !